Médecine Esthétique
Implants Capillaires
Epilation Laser

Docteur Patrick PATURAL   -   37, rue du 11 Novembre   -   42100 Saint-Etienne   -   Téléphone : 04 77 80 52 90

La calvitie (alopécie) est une pathologie qui peut avoir plusieurs origines mais la cause la plus fréquente, aussi bien chez l'homme que chez la femme est l'alopécie androgénétique avec deux facteurs associés:       

- un facteur génétique, donc héréditaire, avec présence de gènes hérités des parents, qui programment la chute des cheveux.

 - un facteur hormonal avec l'action d'une hormone, la dihydrotestostérone (DHT) qui a un effet néfaste sur la racine des cheveux.

Chez l'homme, l'alopécie apparait souvent après l'adolescence et évolue sur une quinzaine d'années. Il est difficile de prévoir la rapidité de son installation mais on sait que plus la chute est précoce, plus elle sera importante par la suite. Deux hommes sur trois sont concernés à des degrés divers. La perte de cheveux est soudaine, progressive, continue et irréversible. Elle débute souvent au niveau de la région frontale avec un creusement des golfes temporaux. La progression se fait vers le sommet du crâne aboutissant à la création d'une tonsure. Inversement, certaines calvities peuvent se révéler par l'apparition d'une tonsure. A noter que les cheveux situés sur les tempes et au niveau de l'occiput (partie postérieure et inférieure du crâne), zone appelée "couronne hippocratique", ne tombent pas et continuent à pousser toute la vie y compris lorsqu'on les implante dans une autre zone.

Chez la femme, l'alopécie androgénétique peut apparaitre également précocement (vers l'âge de 20 ans) mais la plupart des cas sont décrits après la ménopause (30 à 40% des femmes sont concernées). A la différence de l'homme, l'alopécie touche l'ensemble du cuir chevelu y compris la "couronne hippocratique". Elle s'exprime par un raréfaction diffuse de la chevelure avec atteinte prédominante du sommet du crâne. La région frontale est souvent conservée. La femme ne devient, par contre, jamais complètement chauve.

Le retentissement psychologique de la calvitie, aussi bien chez l'homme que chez la femme, est important (perte d'estime de soi, sensation de vieillissement prématuré, inquiétude, stress, dépression). Si certains se résignent face à la calvitie qui apparait comme un fait inévitable, nombreux sont ceux qui tentent de lutter contre ce phénomène. Si l'alopécie androgénétique est irréversible, elle peut être ralentie par l'utilisation de traitements préventifs médicamenteux par voie orale ou locale (minoxidil, finasteride). Toutefois, la solution permanente est l'implantation de cheveux par greffe capillaire (microgreffes, microtransplantation).

 

LES DIFFÉRENTS STADES DE LA CALVITIE

                        1) CHEZ L'HOMME

Pour mieux saisir quelles sont les différentes formes de la calvitie qui frappent l'homme en général, il est possible de se référer à la classification de Norwood-Hamilton qui décrit les différents stades de calvitie par ordre croissant d'aggravation sur une échelle allant de I à VII.

 

 

 

     

Stade 1 : apparition des golfes temporaux.           

Stade 2 : recul des golfes temporaux avec éclaircissement et disparition de la pointe frontale.

Stade 3: creusement plus profond des golfes temporaux et frontaux, éclaircissement des cheveux au sommet du crâne.

Stade 4 :  creusement symétrique important, alopécie complète au niveau de la tonsure.

Stade 5 :  type IV + confluence de la zone antérieure et postérieure.

Stade 6 :  perte de cheveux qui s'étend derrière la tonsure.

Stade 7 :  alopécie hippocratique où il reste un couronne basse de cheveux sur les tempes et la nuque.



                        2) CHEZ LA FEMME

 L'alopécie se manifeste par une raréfaction diffuse avec atteinte élective du sommet du crâne. La classification de la sévérité est décrite dans la classification de Ludwig.

 

Stade 1 :  Alopécie modérée du vertex, à grand axe antéro-postérieur avec un élargissement de la raie. Il y a un respect de la ligne frontale antérieure sur 2 à 3 cm.

Stade 2 : La chute des cheveux est franche sur le sommet du crâne mais la ligne frontale antérieure mesure toujours plus de 3 cm.

Stade 3 : la perte des cheveux du vertex est quasi-totale mais il persiste une ligne frontale minime.

 

LA CONSULTATION

La consultation est une étape très importante et indispensable avant d'entreprendre une greffe de cheveux. Elle doit tout d'abord rechercher toutes les informations relatives aux antécédents médicaux ou chirurgicaux,  aux traitements en cours mais aussi aux antécédents familiaux de calvitie. Il faut s'intéresser ensuite à l'histoire personnelle de la chute des cheveux (date d'apparition, éventuels facteurs déclenchants, traitements suivis ou interventions déjà subies).

Il est nécessaire de rechercher, notamment chez la femme, certaines maladies qui peuvent être responsables de la chute des cheveux (dysfontionnement thyroidien, carence en fer....).

La consultation permet d'examiner en détail le degré de la calvitie, la qualité de la couronne, sa souplesse, sa densité capillaire, la texture des cheveux...

Dans le domaine des greffes de cheveux, pour garantir un bon résultat il y a 4 critères à prendre en considération :

  • Les attentes du patient

  • Le stade de l'alopécie.

  • Les caractéristiques du cheveu (qualité, texture, épaisseur…)--> ATTENTION LES CHEVEUX CRÉPUS   NE PEUVENT PAS FAIRE L'OBJET D'UNE GREFFE CAPILLAIRE.

  • La capacité de la zone donneuse.

Pour finir, le médecin consacrera tout le temps nécessaire à son patient pour lui donner des explications aussi claires que possible sur la technique, sur la mise en place d'une stratégie sur le court, moyen ou long terme. Il est important que le patient et le médecin s'accordent sur des objectifs honnêtes et réalisables pour l'intervention et que le patient continue à conserver des objectifs réalisables pour les interventions à venir.

 

LA MICROGREFFE PAR LA TECHNIQUE FUE (follicular units extraction ou technique d'extraction folliculaire)

 

 

Le principe de la greffe de cheveux repose sur une redistribution des cheveux de la couronne hippocratique (zone donneuse), vers une zone clairsemée du cuir chevelu. 

Le cabinet médical, fort d'une expérience de 16 ans en microgreffes capillaires a choisi exclusivement la technique FUE  car il s'agit d'une technique simple, sans bandelette, sans douleur, sans bistouri, efficace, durable, et sans risque de rejet.

Les suites opératoires sont légères, le résultat est naturel, la reprise de l'activité est immédiate.

Cette technique de microgreffe capillaire est également dénommée « greffe sans suture » , « greffe sans cicatrice » ou  « greffe sans chirurgie ».

 Ses avantages par rapport à la technique des bandelettes (FUT) sont nombreux:

           - elle ne laisse pas de trace visible (cicatrice) au niveau de la zone de prélèvement, et est de ce fait idéale pour porter les cheveux courts.

          - elle est indiquée lorsque que le cuir chevelu est très tendu à l’arrière de la tête avec une densité capillaire faible.

          - elle permet de corriger d’anciennes cicatrices élargies au niveau de la couronne.

          - elle peut être utilisée pour la greffe de sourcils, la greffe de barbe ou de moustache.

          - elle peut être répétée autant de fois qu’on le désire sans contrainte de délai entre les séances. 

        - la cicatrisation est rapide au niveau de la zone donneuse et il n'y a aucun risque d'endommager des nerfs.

          - la zone donneuse est de 30 à 50 % plus grande qu'avec la technique des bandelettes.

 

L'INTERVENTION SE RÉALISE EN 3 TEMPS :

 

                      1) LE PREMIER TEMPS; L'EXTRACTION DES UNITES FOLLICULAIRES

 Au niveau de la zone de prélèvement ayant été préalablement anesthésiée, le médecin pratique l’extraction des unités de microgreffe folliculaire qui comprennent de 1 à 4 cheveux.

L'extraction est réalisée à l’aide d’un « punch » qui est un instrument cylindrique très fin dont le diamètre est compris entre 0,8 à 1 mm, ce qui a l’avantage de ne pas laisser de cicatrice.

Le prélèvement se fait habituellement de manière manuelle par forage de la peau, au niveau de la couronne préalablement rasée sur une zone rectangulaire plus ou moins importante  Le forage d’une très grande précision doit être réalisé parfaitement dans l’axe du cheveu, à l’aide de lunettes-loupes, afin d’éviter de sectionner en profondeur les racines capillaires et préserver ainsi l’intégrité du greffon. Le forage se faire de proche en proche et lorsque les greffons sont découpés, ils sont détachés un par un par traction à l’aide d’une micro-pince. On extrait ainsi directement dans la couronne des greffons très fins contenant le plus souvent 1 à 4 cheveux chacun (ultra-micro-greffons) qui sont stockés provisoirement dans une solution de conservation avant leur implantation.

 

 

 

                       2) LE DEUXIEME TEMPS; LA PREPARATION DE LA ZONE A IMPLANTER

Après avoir pratiqué une nouvelle anesthésie locale au niveau de la région destinée à être greffée, il est nécessaire de réaliser sur la peau dégarnie de nombreuses petites incisions cutanées d’environ 1 millimètre de largeur appelées fentes ou slits à l’aide d’une micro-lame en saphir ou d’une aiguille à triple biseau.

 

 

 

                      3) LE TROISIEME TEMPS; L'IMPLANTATION DES FOLLICULES

Il convient en dernier lieu de placer les greffons un par un dans les micro-fentes à l'aide d'un instrument très fin (micro-pince ou implanteur). Chaque greffon est inséré dans son intégralité délicatement dans chaque fente sur quelques millimètres de profondeur. Les greffons de 1 cheveu seront préférentiellement placés sur la zone frontale pour un rendu encore plus naturel.

La durée de l'intervention dépend en grande partie du nombre total de greffons à implanter. Elle varie entre 3 et 7 heures.

Le nombre de greffons implantés en une séance varie entre 500 et 1200. Un greffon fournit en moyenne 2,2 cheveux ( exemple 1000 greffons implantés= 2200 cheveux).

 

 

LES SUITES OPÉRATOIRES

C’est une intervention non douloureuse. Le patient ou la patiente peut faire un shampoing au quatrième jour post-opératoire, en frottant très délicatement, suivi d'un rinçage très doux avec de l’eau tiède ; éviter de sécher les cheveux avec un séchoir chaud, on utilise plutôt une serviette par tamponnement. La reprise de l’activité sociale et professionnelle est immédiate dès la sortie du cabinet médical.

 

Des petites croûtes au niveau des zones réimplantées sont présentes pendant 7 à 10 jours.

Il ne faut pas pratiquer de sport intense ou mettre la tête sous l’eau (piscine ou mer) pendant 15 jours. Les activités sportives traditionnelles peuvent être reprises au bout de 8 jours.

Le port d’une casquette ou d’un chapeau est tout à fait possible et d'ailleurs conseillé pour les patients travaillant dans une atmosphère souillée (métier de l'agriculture, du bâtiment ...).

Le patient ne quitte pas le cabinet avec des cheveux sur la tête ! Le cheveu greffé va tomber mais à partir de son bulbe, un nouveau cheveu apparaîtra au bout de 3 mois (entre 1 et 6 mois). Le résultat définitif ne pourra être apprécié qu'au bout de 9 à 12 mois, lorsque les cheveux auront atteint une épaisseur et une longueur suffisante, la repousse des cheveux se faisant à un rythme normal de 1 cm par mois.

 

LES COMPLICATIONS ET DÉSAGRÉMENTS

Les complications de la microgreffe de cheveux sont  rarissimes.

 

Les manifestations habituelles ou inévitables inhérentes à une transplantation de cheveux sont :

                  - l'oedème, fugace et inconstant du fait que seul un patient sur deux est concerné, consiste en un gonflement au niveau du front et des yeux. Il apparait essentiellement lors d'une greffe de cheveux au niveau de la zone frontale. Il se résorbe en 48 à 72 heures en moyenne.

                  - les microkystes, pour leur part, prennent la forme d'un ou plusieurs petits boutons au niveau d'un ou plusieurs micro-implants. Après la greffe de cheveux, ils surviennent parfois au moment de la phase de repousse, c'est-à-dire après trois mois. On peut comparer ce phénomène aux poils de barbe qui, coincés sous la peau, s'infectent. La guérison est spontanée la plupart du temps, parfois des soins locaux et un traitement antibiotique sont nécessaires.

Les complications inhérentes à tout acte médico-chirurgical (infection, inflammation, hémorragie, hématome, nécrose, réactions allergiques à l'un des produits utilisés....) sont exceptionnelles en matière de microgreffe capillaire par la technique FUE.


 

INFORMATIONS DIVERSES

  • Il est possible de réaliser une microgreffe à n'importe quelle période de l'année.
  • Les grandes calvities avec une zone donneuse faible (stade VI et VII de la classification de Hamilton) ne pourront être traitées.
  • Il est possible de réaliser plusieurs greffes dans sa vie mais l'épuisement de la zone donneuse est le facteur limitant, les réserves de cheveux diminuant à chaque séance. C'est la raison pour laquelle, pour les jeunes patients, il est approprié d'adopter une stratégie visant, toujours le long terme et le traitement de la calvitie sur toute sa surface, mais avec une densité de cheveux modérée, plutôt que de traiter une seule localisation avec une densité maximale, sans pouvoir traiter, ultérieurement, le reste du crâne, " faute de stock ". 
  • La greffe de cheveux chez l'homme mûr (plus de 45 ans), est bien plus facile à envisager, pour la simple et unique raison qu'à partir de la cinquantaine, la calvitie a atteint un certain niveau de stabilité, et qu'elle n'évolue plus, ou qu'elle évolue, mais lentement et progressivement.
  • Les cheveux greffés sont génétiquement programmés pour ne pas tomber. Ils sont aussi résistants qu'à l'origine. On peut faire des brushings, permanentes, colorations.
  • Certains types de cheveux couvrent plus de surface que d'autres. Les cheveux blonds, blancs ou « poivre et sel » sont excellents pour la greffe car ils réfléchissent beaucoup la lumière. Les cheveux noirs et fins ont un pouvoir couvrant plus faible. Le nombre de greffons est donc aussi fonction de ces facteurs.
  • Le seul motif d’insatisfaction (relative) d’une greffe peut être le manque de densité capillaire obtenu en une seule séance. C’est la raison pour laquelle il peut être nécessaire de réaliser une deuxième séance de greffe en complément de la première. Tout ceci doit bien être expliqué au moment de la première visite.
  • Les traitements locaux destinés à ralentir la chute (minoxidil) doivent être arrêtés 15 jours avant le geste et repris après achèvement de la phase de cicatrisation (3 semaines).
  • Aucun pansement ne sera mis après la séance. Le patient repart du cabinet comme il est arrivé. Nous conseillons de porter une chemise ou une veste afin d'éviter d'accrocher les implants, lors de l'habillage.
  • Il est possible de retourner chez son coiffeur au bout de 3 à 4 semaines.

 

LES TRAITEMENTS MÉDICAUX

De nombreux médicaments visant à combattre la calvitie ont vu le jour. Leur efficacité est malheureusement limitée, notamment dans les calvities androgénétiques avancées. Une recherche de la cause de la calvitie est indispensable avant d'entreprendre un protocole thérapeutique. On retiendra parmi les traitements les plus connus:

       - Le Minoxidil en solution à 2% ou 5% : il s’agit d’un médicament à appliquer localement sur le cuir chevelu matin et soir, tous les jours. Il permet de stabiliser la chute des cheveux. Il est plus efficace chez les jeunes patients. Il est particulièrement indiqué chez la femme qui présente un éclaircissement de la chevelure. Ses effets secondaires, assez rares, peuvent être une irritation locale du cuir chevelu, une allergie localisée, des maux de tête, une baisse de la tension artérielle.  Il doit être appliqué sans interruption pendant 5 à 6 mois au minimum pour pouvoir juger de son efficacité. L’inconvénient réside dans le fait qu’à l’arrêt du traitement, les cheveux recommencent à tomber au bout de 3 mois.

       - Le Finasteride en comprimés (Propecia®) : il s’agit d’un médicament à prendre par voie buccale à la dose de 1 mg par jour de manière continue. Il réduit au niveau du cuir chevelu l’action d’une hormone mâle (la DHT ou dihydrotestosterone) responsable de la miniaturisation et de la disparition des cheveux.  Le Finasteride semble être plus efficace sur la région postérieure du cuir chevelu (tonsure) après plusieurs mois de traitement avec une stabilisation de la chute. Bien qu’il soit bien toléré, certains effets secondaires assez rares (1 à 2% des cas) peuvent apparaître (baisse de la libido, impuissance, gynécomastie…). Ces effets secondaires sont réversibles à l’arrêt du traitement. Le Finasteride peut être associé à une greffe de cheveux. Il peut être également prescrit en association avec le Minoxidil. Il est contre-indiqué chez la femme. Le Finasteride est délivré sur prescription médicale.

        - La mésothérapie capillaire ou mésothérapie anti-chute de cheveux est une technique médicale qui consiste à injecter en de multiples endroits du cuir chevelu de manière superficielle des mélanges médicamenteux favorisant la croissance des cheveux et la vascularisation des bulbes. Elle se fait de manière indolore par l’emploi de micro-aiguilles. On injecte localement des principes actifs contenant des vitamines du groupe B, des oligo-éléments et des vasodilatateurs. Le traitement se réfère à différents protocoles dont le plus utilisé est la réalisation de 3 séances à 15 jours d'intervalle en phase d'attaque suivi d'un protocole d'entretien à raison d'une séance tous les 2 à 3 mois (espacement déterminé en fonction de la cause de la chute des cheveux). Ce traitement est indiqué en cas de chute de cheveux récente et passagère ou dans les calvities modérées.

         - La photothérapie dynamique par LED  est une technique qui stimule la croissance du cheveu, le densifie, freine la chute et régularise la séborrhée. Elle amplifie les résultats des séances de mésothérapie capillaire. Toutes les informations concernant la photothérapie dynamique sont retrouvées au chapitre :  (photothérapie dynamique par LED)

       - Les anti-androgènes : ils sont utilisées uniquement chez la femme en cas d'alopécie andro génétique. Les plus connus sont l'acétate de cyprotérone (ANDROCUR) et la spironolactone (ALDACTONE). Les pilules contraceptives estroprogestatives ayant un progestatif anti-androgénique sont également conseillées (DIANE 35, JASMINE, JASMINELLE, TRIAFEMI, BELARA, YAZ...).

        - La vitaminothérapie associée à la correction des carences en fer, acides gras, zinc est préconisée dans les chutes de cheveux passagères (effluvium télogène).

 

LES TRAITEMENTS COSMÉTIQUES : LA TRICOPIGMENTATION®

La tricopigmentation® est une technique brevetée de micropigmentation du cuir chevelu. Il s'agit, d'un traitement non chirurgical, de tatouage spécifique qui permet de densifier la chevelure.

Les principales indications sont:

        - l'alopécie androgénétique (à la place ou en complément des implants capillaires).

        - les patients ne disposant pas d'une zone donneuse suffisante pour une transplantation capillaire.

        - les patients qui souhaitent améliorer l'effet visuel d'une transplantation capillaire (de 20 à 50%).

        - les patients qui ne veulent pas de transplantation capillaire ou de perruque.

        - les patients ne voulant pas utiliser de produits cosmétiques de camouflage (poudres, laques).

Toutes les informations concernant cette technique sont retrouvées au chapitre:  (Tricopigmentation®-Micropigmentation du cuir chevelu).

 
 

RÉSULTATS IMPLANTS CAPILLAIRES

 

                                             AVANT                                                                     APRES                                                                                          

                                             AVANT                                                                     APRES

 

                                             AVANT                                                                     APRES

 

TARIFS SOINS ET IMPLANTS CAPILLAIRES

Le Docteur Patrick PATURAL est diplômé inter-universitaire européen en traitement de la calvitie et chirurgie restauratrice du cuir chevelu.

A compter du 01/10/2012, les pouvoirs publics ont décidé d'assujettir les actes de médecine et chirurgie esthétique à la TVA. Elle s'applique au taux légal en vigueur (20%). Les prix sont exprimés TTC.

Première consultation:  durée = 1 heure.      50 € (non remboursée par la CPAM)

Mésothérapie anti-chute avec photothérapie dynamique par LED =   120 € / séance

Micro-greffe technique FUE   =  le nombre de greffons nécessaires ne peut être déterminé qu'après la consultation initiale. Le nombre maximal de greffons implantés en une séance est de 1200 (soit environ 2800 cheveux) pour une durée d'intervention de 6h30h à 7h. 

RAPPEL: 1 greffon donne en moyenne 2,2 cheveux

TARIFS IMPLANTS CAPILLAIRES:   3,5 € TTC / greffon soit 1,59€ par cheveu

 

         NOMBRE DE GREFFONS             TARIF en € TTC              (TARIF en € HT)

                         500

                               1750 €       

              (1458,33 €)

 

                         600

                               2100 €

              (1750,00 €)

 

                         700

                               2450 €

              (2041,67 €)

 

                         800

                               2800 €

              (2333,33 €)

 

                         900

                               3150 €

              (2625,00 €)

 

                       1000

                               3500 €

              (2916,67 €)

 

                       1100

                               3850 €

              (3208,33 €)

 

                       1200

                               4200 €

              (3500,00 €)

 

TARIFS GREFFE DE BARBE ou DE SOURCILS:    5 € par greffon jusqu'à 500 greffons. Au delà, 3,5 € par greffon.

- une greffe de barbe nécessite, dans la plupart des cas, entre 300 et 500 greffons pour améliorer les irrégularités d'une barbe. Ce nombre est supérieur si la barbe est inexistante et dans ce cas, il n'est pas rare d'implanter 1000 à 1200 greffons.

- une greffe de sourcils nécessite entre 100 et 400 greffons.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

greffe de cheveux saint etienne , greffe de barbe saint etienne, greffe de sourcils saint etienne, implants de cheveux saint etienne, implantation capillaire saint etienne, microgreffe de cheveux saint etienne, implants capillaires saint etienne, transplantation capillaire saint etienne, FUE saint etienne, implantation de cheveux saint etienne, chirurgie capillaire saint etienne, mésothérapie capillaire, mésothérapie anti-chute de cheveux, traitements capillaires, traitements anti-chute de cheveux, près de lyon, proche de lyon, à côté de lyon, loire,

SITE A VOCATION INFORMATIVE UNIQUEMENT - MEDECINE MORPHOLOGIQUE ET ANTI-AGE - SAINT ETIENNE